Objectif

Ce projet a comme objectif de développer les capacités sociales et personnelles des jeunes ainsi que de prévenir les épisodes de fugue chez les jeunes à haut risque par l’activation physique et la responsabilisation dans un contexte d’activités sportives hivernales.

Moyen utilisé

Offrir un programme séquentiel d’activités physiques et d’apprentissage des habiletés personnelles et sociales avec des étudiants universitaire en psychologie, en travail social ou en psychoéducation.

Description

En concertation avec les milieux ainsi que les jeunes qui y sont hébergés, des activités sportives sont ciblées et une grille horaire est établie. Un groupe de jeunes est formé au début du projet et restera formé pour la totalité du projet. Chaque jeune est amené à identifier un objectif d’apprentissage ainsi que des habiletés personnelles et sociales qu’il souhaite développer à travers le projet.

Des étudiants universitaires dans le domaine de la relation d’aide offrent une activité sportive chaque semaine à raison d’un jour par semaine après l’école des jeunes (entraînement cardio-musculaire, entraînement de work-out, multisports, etc.). De plus, des activités de plein air sont proposées aux jeunes afin de leur faire découvrir de nouvelles façons de pratiquer l’activité physique durant l’hiver (escalade sur glace, chien de traîneau, hockey, pêche sur glace, ski de fond, Via Ferrata, raquette, randonnée pédestre, etc.).

L’idée est de permettre aux jeunes de développer leurs habiletés personnelles et sociales ainsi qu’atteindre leur objectif d’intervention dans un contexte sportif. Enfin, le programme permet aux jeunes hébergés de côtoyer de jeunes adultes issus du milieu universitaire qui deviennent des modèles positifs avec lesquels ils développent des liens significatifs.

Résultats escomptés

Le projet vise à aider au moins 20 jeunes à haut risque de fugue à développer leurs habiletés personnelles et sociales. L’activité physique permet aux jeunes de mieux canaliser leur énergie, de retrouver un mieux-être psychologique et physique, de favoriser l’acquisition de nouvelles habiletés personnelles et sociales, de développer leur estime de soi et de faciliter leur intégration sociale. Nous souhaitons aider les jeunes à s’identifier à des modèles positifs, à se construire un référentiel de comportements socialement adéquats et à retrouver un équilibre personnel. Il est visé que les jeunes participent à 10 et 12 activités physiques encadrées.

Pour ce faire, nous souhaitons engager 2 étudiants universitaires en sciences sociales ainsi qu’un étudiant en sciences de l’administration comme coordonnateur du projet. Les étudiants qui travailleront avec cette clientèle acquerront une expérience de travail significative et ils développeront de nouvelles compétences qui les aideront à entrer sur le marché du travail pour la suite de leur carrière professionnelle.

Mesure des résultats

Un bilan final d’activités est publié à la fin du projet dans lequel nous retrouvons l’ensemble des activités d’enseignement proposées. Tous les acteurs impliqués dans le projet sont appelés à contribuer au bilan final d’activités, incluant les intervenants de la DPJ, ceux de la Fondation Ancrage Jeunesse de même que les jeunes qui participent aux activités. En plus de ce bilan, le taux de participation et l’assiduité aux activités nous démontrent l’intérêt suscité chez les jeunes et la portée de nos actions.

Comment soutenir la cause?

Découvrez comment aider les jeunes en difficulté dans la communauté en faisant un don à notre organisme.

Nos Projets

Projet Prends L’Air

Développer de nouvelles habiletés personnelles et sociales chez un groupe de jeunes à haut risque de fugue en leur proposant des défis en milieux sécurisés par le biais d’activités physiques structurées.

Projet d’adaptation scolaire

Amener les jeunes présentant des difficultés scolaires à rester à l’école et à vivre des succès académiques.

Projet d’intervention langagière

Développer les capacités à communiquer pour les jeunes présentant des difficultés langagières variées (parler, comprendre, lire et écrire).

Projet d’éducation physique

Promouvoir la santé, les saines habitudes de vie et l’activité physique. Il tente d’amener les jeunes à participer activement à leur développement physique, psychologique et social dans un contexte d’activités physiques.