Objectif

Ce projet a comme objectif de promouvoir la santé, les saines habitudes de vie et l’activité physique. Il tente d’amener les jeunes à participer activement à leur développement physique, psychologique et social dans un contexte d’activités physiques encadrées par des étudiants universitaires.

Moyen utilisé

Offrir un programme séquentiel d’activités physiques et d’apprentissage des saines habitudes de vie avec des étudiants de l’Université Laval en enseignement de l’éducation physique et à la santé ainsi qu’en kinésiologie.

Description

Le projet offre aux jeunes hébergés au CIUSSS de la Capitale-Nationale et au CISSS de Chaudière-Appalaches des activités sportives de la fin juin à la fin du mois d’août. Les services sont offerts dans les installations des CISSS par des étudiants au Baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et à la santé ainsi qu’en kinésiologie.

En concertation avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale et le CISSS de Chaudières-Appalaches ainsi que les jeunes qui y sont hébergés, des activités sportives sont ciblées et une grille horaire est établie. Les groupes se présentent par unité de vie selon l’horaire et le lieu établis (gymnase, piscine, terrain de soccer, site de plein air, etc.). Un centre de réadaptation compte plusieurs unités de vie qui hébergent chacune environ 12 jeunes en troubles de comportement sévères.

Les étudiants universitaires offrent une panoplie d’activités sportives régulières chaque semaine (entraînement cardio-musculaire, entraînement de work-out, multisports, etc.). De plus, des activités de plein air sont proposées aux jeunes afin de leur faire découvrir de nouvelles façons de pratiquer l’activité physique (escalade, canot, kayak, parcours d’hébertisme, Via Ferrata, canyoning, randonnée pédestre, etc.).

L’idée est de susciter l’intérêt des jeunes pour le sport, de favoriser la pratique régulière d’activités physiques et de leur faire découvrir de nouvelles façons de bouger. Une conscientisation aux saines habitudes est également mise de l’avant. Enfin, le programme permet aux jeunes hébergés au CIUSSS de la Capitale-Nationale et au CISSS de Chaudière-Appalaches de côtoyer des jeunes adultes issus du milieu universitaire qui deviennent des modèles positifs avec lesquels ils développent des liens significatifs.

Résultats escomptés

L’activité physique permet aux jeunes de mieux canaliser leur énergie, de retrouver un mieux-être psychologique et physique, de favoriser l’acquisition de saines habitudes de vie, de développer leur estime de soi et de faciliter leur intégration sociale. Nous souhaitons aider les jeunes à s’identifier à des modèles positifs, à se construire un référentiel de comportements socialement adéquats et à retrouver un équilibre personnel.

Mesure des résultats

Annuellement, un bilan d’activités est publié dans lequel nous retrouvons l’ensemble des activités d’enseignement proposées. Tous les acteurs impliqués dans le projet sont appelés à contribuer au bilan final d’activités, incluant les intervenants du CIUSSS de la Capitale-Nationale et du CISSS de Chaudière-Appalaches, ceux de la Fondation Ancrage Jeunesse de même que les jeunes qui participent aux activités. En plus de ce bilan, le taux de participation et l’assiduité aux activités nous démontrent l’intérêt suscité chez les jeunes et la portée de nos actions.

Nos projets

Projet d’adaptation scolaire

Amener les jeunes présentant des difficultés scolaires à rester à l’école et à vivre des succès académiques.

Projet d’intervention langagière

Développer les capacités à communiquer pour les jeunes présentant des difficultés langagières variées (parler, comprendre, lire et écrire).

Projet d’éducation physique

Promouvoir la santé, les saines habitudes de vie et l’activité physique. Il tente d’amener les jeunes à participer activement à leur développement physique, psychologique et social dans un contexte d’activités physiques.